Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
assoumov.overblog.com

Les Autoportraits de Henri Landier

5 Février 2013, 11:57am

Publié par Marine Assoumov

Les Autoportraits de Henri Landier

Henri Landier est un artiste sans concession, peintre et graveur, riche d'une oeuvre puissante et grave.

Je l'ai connu il y a longtemps quand j'habitais près de son bel atelier à Montmartre. Bien qu'alors je débutais, il s'est intéressé à mon travail avec bienveillance et générosité. Nous avons même fait un échange d'artiste. Et son amitié m'a toujours accompagnée et réconfortée dans les moments difficiles de la vie d'artiste ...

En 2009, il s'est lancé dans une collection d'autoportraits, fondée sur une idée très originale : se peindre à la manière de ses séries passées (barrières, labyrinthe, danseurs de buto, vignes, ...) ou d'après des croquis de lui-même dessinés par ses amis artistes.

Il m'a ainsi proposé de le portraiturer dans son atelier, dessin dont il s'est inspiré pour cet autoportrait au chevalier intitulé "à l'amie Marine Assoumov".

Puis il m'a demandé de lui écrire un poème sur ses autoportraits que j'aime tant. Le voici :

Les Autoportraits de Henri Landier

Landier, tu peins la vie et la mort, la terre et la mer,
Tu peins les villes et les choses, les gens et les champs,
Tu peins le monde, tu es le monde.
Peintre voyant dévoilant le vivant,
Ton œuvre, comme la vie toujours recommencée,
Met en scène la question ultime.
Tes dix mille créatures de lin et de velin,
Recréent la tradition en feignant de la suivre,
Pâte voluptueuse et patte fulgurante.
De la mémoire à la toile, dans la chair tendre de l'huile,
Ta main rapide et sûre transcrit tes souvenirs, intense esquisse,
Formes épanouies et couleurs éblouies.


Aujourd'hui, tu te peins.
Tu te dépeins, enfin, revêtu des habits de tes séries passées.
Deux cents autoportraits,
Plus que Rembrandt, Beckmann, Durer ou Van Gogh,
Deux cents tableaux,
Sans narcissisme et sans redites,
Deux cents huiles,
Autant de visages, autant de paysages et autant de palettes,
Deux cents portraits,
Sans grimaces et sans afféterie,
La peinture, la peinture pure …

Les Autoportraits de Henri Landier

Osées métamorphoses de l'artiste écorché,
Testament magnifique de cet homme au turban,
Barricades rouges et blanches, danseurs ivres de la liberté du corps,
Squelettes de bateaux rongés par la mort, lignes de vignes,
Ferrailles enlacées, charpentes éventrées,
Vieux oripeaux, belles chemises, chapeaux pointus …


Dans l'atelier hanté par ces présences obsédantes,
Frontal, mystérieux, ton double nous observe,
Voyageur du regard errant de toile en toile.
Peintures de toi-même, et toi-même peinture,
Silencieux sillage de ta vie solitaire,
Fidèles sentinelles de ton oeuvre plurielle,
Venues nous dire « Landier fuit hic ».

Commenter cet article